Boite A Innovations
 

bfr

Confemen et Boite A Innovations

Le Potentiel de la BAI au cadre régional de certification des enseignants

Pour le Partenariat UNESCO-CONFEMEN – BOITE A INNOVATIONS, la Boite A Innovations garantit sa contribution au cadre régional de certification des enseignants.

Une rencontre entre la CONFEMEN et les promoteurs de la Boîte à innovations s’est tenue le 15 juillet 2015 dans la salle de réunion de la CONFEMEN. L’objectif de la réunion était de présenter cette initiative qui utilise le numérique comme solution aux problèmes d’accès.
Le Secrétaire général de la CONFEMEN (Conférence des Ministre de l’éducation des Etats et Gouvernements de la Francophonie) a salué l’initiative et a reconnu la pertinence du projet pour les pays d’Afrique subsaharienne qui ont encore beaucoup de défis à relever en matière d’accès et de qualité de l’éducation et de la formation. Il a exprimé la disponibilité de la CONFEMEN a examiné des pistes de collaboration pour la promotion de ce projet.

Cette assise a permis au Secrétaire général de la CONFEMEN et à l’assistance d’appréhender le statut de la Boîte à innovation qui est une entreprise internationale créée en octobre 2010 à Gatineau, au Canada, qu’elle compte des filiales au Bénin, au Gabon et au Sénégal, et dont sa mission est de contribuer à la recherche de solutions créatives aux problèmes de développement afin de favoriser l’atteinte d’une éducation accessible à tous et d’améliorer les conditions de vie des populations.
L’assise a appréhendé et internalisé que :

1 - la Boîte à innovation favorise non seulement l’accès aux technologies, mais valorise et adapte les TIC aux cultures et aux langues, surtout africaines et a été mise en place dans un contexte marqué notamment par une faible adaptation des systèmes éducatifs aux enjeux économiques et aux changements liés à l’implantation d’une économie numérique et par des difficultés d’accès aux outils numérique dans les langues africaines.

2 - L’apport de la Boîte à innovation en faveur de la promotion des langues nationales par les TIC vise à favoriser l’alphabétisation, l’éducation, le lettrisme numérique, la formation professionnelle et l’autonomisation des femmes, des jeunes afin de créer de l’emploi et de promouvoir l’intelligence collective et le plurilinguisme.

3 - La Boîte à innovation a développé trois plateformes qui, selon les initiateurs, révolutionnent l’éducation non formelle et formelle :
• une plateforme de conception, de développement et de gestion des contenus, de production des objets d’apprentissages, de traduction, de suivi et d’évaluation des concepteurs, des producteurs et des traducteurs ;
• une plateforme d’apprentissage plurilingue, 12 langues, intégrant des approches intégrées et par compétences et de multiples fonctionnalités conviviales ;
• une plateforme d’administration comportant un système de gestion des classes virtuelles, un système de gestion des apprentissages et un système de publication des résultats.

En sommes, cette rencontre a permis à l’équipe de CONFEMEN, présente à cette assise de retenir que les plateformes de la Boite A Innovations sont développés pour relever un principal défi consistant à « repenser l’école formelle et non formelle, ses rôles, sa place dans la communauté, ses pratiques pédagogiques, ses programmes, ses approches, ses temps d’apprentissages fixes, ses relations avec ses communautés et ses entreprises afin d’accroître la qualité de l’éducation, les offres éducatives, l’accessibilité, l’efficience, l’efficacité et la pertinence ».


Image 06 Image 06


Précédent